Idriss Sihamedi fait des révélations fracassantes sur Zineb el Rhazoui

Le fondateur de l’ONG Baraka City, Idriss Sihamedi se présente actuellement comme journaliste et lanceur d’alerte. A travers son compte Twitter, Idriss Sihamedi lance des questionnements sourcés à l’encontre de Zineb el Rhazoui et de Zohra Bitan, deux figures médiatiques du combat injustifié et démesuré contre l’Islam et les musulmans dans leur globalité.

Une pétition lancée par le collectif Jamais Sans Ma Voix soutient les interrogations « simples et légitimes » faites par Idriss Sihamedi et a déjà reçu plus de 850 signatures en quelques heures.

Un Riad au Maroc

Nous apprenons en autres que Zineb el Rhazoui – alors en manque de moyens financiers (sic!) aurait été soutenue par certains de ses amis qui auraient lancé une collecte en son nom afin de payer ses frais d’avocat suite «aux menaces » dont elle aurait été victime.

Quelques mois après l’encaissement de ses fonds charitables,  Zineb el Rhazoui se serait alors achetée un splendide Riad à Essaouira au Maroc. Pays au demeurant musulman ! 

 

 

Loin de la France, Zineb aurait élu domicile à…

L’amour invétéré que Zineb el Rhazoui porte à la République française et à ses valeurs de laïcité qu’elle défend lors de toutes ses sorties l’aurait finalement convaincue d’élire domicile à… Dubaï ! Autre pays musulman… Sacrilège !

Enfin, comble du comble – cette fervente combattante anti-Islam dont elle souhaite « la mort ! » (dixit) serait mariée à un banquier spécialiste de la finance islamique. 

 

 

Un double-discours

Le collectif Jamais Sans Ma Voix dénonce une duplicité de discours et d’agissements dans la sphère médiatico-politique à l’égard notamment de la communauté musulmane.

« Ces procédés qui visent à ériger des femmes d’origine maghrébine en égéries républicaines dès lors qu’elles vocifèrent des « mort à l’Islam », doivent être dénoncés.

Ceux qui prônent une liberté totale d’offenser des croyants mais hurlent au scandale lorsque ces mêmes croyants exposent les mensonges de leurs bourreaux, doivent être dénoncés.

Idriss est-il moins libre que Zineb, dans notre pays ? »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici