La vidéo d’un policier qui agressant sexuellement une femme lors d’une palpation fait scandale - VIDEO

Une vidéo filmée par des témoins montre une femme subir une palpation de sécurité au niveau de la poitrine. Cette fouille est effectuée par un agent de sexe opposé, ce qui est formellement interdit par la loi. Yassine Bouzrou, avocat pénaliste a qualifié cette scène « d’agression sexuelle ».

 

Alors que les fouilles sont des actes judiciaires encadrés par la loi, les palpations dites de sécurité, bien que non encadrées restent des mesures de prévention administrative, appréciées subjectivement par ceux qui les pratiquent.

La fouille à corps ne peut être pratiquée que par une personne du même sexe et dans un local retiré, fermé excluant à cet instant où la fragilité psychologique d’une personne se fait bien évidemment ressentir toute mesure d’ interrogatoire.

Si les fonctionnaires chargés de la fouille n’ont pas le droit de toucher la personne, en particulier ses parties génitales, une fouille pourra être interne et approfondie, mais avec l’intervention indispensable d’un médecin, précise Me Sabine Haddad pour le site Village de la Justice.

Urgence Violences Policières, une application pour filmer les abus policiers

Une toute nouvelle application vient d’être lancée pour lutter contre les violences policières. Disponible sur Android et bientôt sur Ios, cette application permet aux citoyens de filmer les forces de l’ordre lors de leurs arrestations ou contrôles.

Lancée par l’association « Urgence Notre Police Assassine», cette application présente diverses fonctions. Elle permet :

– de filmer les interventions policières.

– d’enregistrer les images quoi qu’il arrive car les policiers ne peuvent pas les effacer. En effet, les images sont transférées directement sur les serveurs de l’association.

– de se voir proposer une aide juridique si besoin.

Si vous êtes témoin, vous pouvez utiliser l’application pour filmer et les images sont envoyées aux serveurs de l’association.

« Nous serons ainsi en possession de vidéos qui pourront mettre à mal la version officielle de la police. Et nous pourrons agir en accompagnant les victimes à chaque fois que ce sera nécessaire. Avec notre collectif d’avocats prêts à accompagner les victimes et leur famille devant la justice. » explique le collectif.

« Merci pour la force et le soutien, cette application c’est la vôtre ! Pour leur rappeler qu’ils ne sont pas au-dessus des lois. Qu’on s’organise pour que la justice s’applique à chaque comportement déviant ou violent des policiers. »

« Pour en finir avec l’impunité policière, on filme et surtout on se défend car c’est un droit fondamental. »

Au sujet de l’application, le collectif ajoute :

« On s’est demandé comment s’organiser pour arrêter ce fléau et l’impunité policière qui l’alimente ? L’une de nos armes privilégiées, c’est la vidéo. Cette application va servir à filmer et stocker les images sur nos serveurs. Les images nous seront envoyées en instantané. Elles nous serviront à documenter ces violences et accompagner les victimes. Elles pourront donc évidemment être utilisées à des fins juridiques. Notre association n’hésitera pas à se porter partie civile à chaque fois que nécessaire. »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici