« Ma tante s’appelle Fatima, mon deuxième prénom est Moussa » Darmanin malmené par Charlotte d’Ornellas sur ses origines - VIDEO

Gérald Darmanin et Charlotte d’Ornellas se sont accrochés en direct sur le plateau de Cnews quant à la question de l’assimilation des étrangers en France, et particulièrement des musulmans. 

 

Des menaces pèsent sur les mosquées de France

Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé sur France Inter au sujet de la « charte des principes de l’Islam de France » voulue par l’Exécutif mais contestée au sein de la communauté musulmane étant considérée comme une ingérence dans le culte allant donc à l’encontre des principes même républicains et laïcs.

« Cette charte est très importante car pour la première fois la majorité des fédérations musulmanes repoussent le salafisme, les frères musulmans, le tabligh. C’est vraiment un point très important car on avait jusqu’à présent pour une partie d’entre eux un doute. » déclare Gérald Darmanin.

« J’incite tous et toutes à regarder ce texte qui est en ligne sur le site de la Grande Mosquée de Paris et du CFCM. C’est un texte très républicain et très important et évidemment que les musulmans sont parfaitement compatibles avec la République. » ajoute le ministre.

« La loi séparatisme donne des pouvoirs extrêmement fort à l’Etat pour lutter non seulement contre le terrorisme mais lutter contre ce que l’on peut appeler ‘le séparatisme’, l’idéologie islamiste. Par exemple pour le moment, le gouvernement ne peut pas fermer des lieux de culte s’il n’y a pas un lien direct avec le terrorisme. »

« J’ai dit à ces fédérations qui ne veulent pas signer la charte que nous allons particulièrement regarder ce qu’il va se passer dans les lieux de cultes qu’ils gèrent», annonce Gérald Darmanin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici