« Argenteuil, une terre salafiste »- la colère des habitants après l’article du JDD

Le 3 août dernier est paru dans les colonnes du Journal du Dimanche une enquête à charge sur Argenteuil et sa supposée influence « salafiste » opérée dans la ville de 110 000 habitants. L’Association « Argenteuil Terre de Solidarité et de Dignité » a fait paraitre une lettre ouverte en réponse à l’article du JDD.

« Une fois de plus, notre ville Argenteuil avec ses 115 000 habitants est stigmatisée, montrée du doigt, livrée à la vindicte populaire et ce à l’échelle nationale. Le Journal Du Dimanche en période estivale, à la recherche d’un article choc mais au contenu des plus scandaleux, loin de toute éthique journalistique ose le titre

« Comment Argenteuil est devenue une terre salafiste ».

D’emblée avec ce titre, l’auteur pose un constat sorti d’on ne sait où mais qu’il grave dans le marbre tout en refusant de préciser le sens des termes utilisés, ainsi pour lui : « notre ville est une terre salafiste ».

Après avoir énoncé un fait absurde, le journaliste s’essaye à en comprendre le comment. La méthode est fallacieuse : décrypter un processus à l’origine d’un constat n’a pas de sens si le constat lui-même n’est pas établi.
Mais l’objectif de cet article n’est pas de relater des réalités sociales mais de créer des fantasmes et des représentations qui poussent à la peur et la haine d’une religion l’islam et des musulmans et musulmanes dans un contexte national où le gouvernement s’apprête à dénoncer « le séparatisme ».

Cet article est un tissu de mensonges, de contre-vérités attaquant des individus, une école mais au-delà tous les musulmans, musulmanes et habitants de notre ville, croyants ou pas.

A Argenteuil, nous disons STOP !

STOP à tous ces propos haineux contre des catégories de la population,
STOP à toutes ces mesures exceptionnelles qui font de notre ville un laboratoire d’expérimentation de la répression,
STOP à cette nouvelle chasse aux sorcières qui voudrait que notre voisin ou voisine de palier, notre collègue de travail, des parents d’élèves, soient des ennemis de l’intérieur. STOP à toutes les formes de clientélisme, nous le disons pour les musulmans qui d’ailleurs ne forment pas une communauté homogène politiquement mais au-delà pour toutes les « catégories » de la population, ils et elles ne sont pas un marché électoral captif de tel ou tel parti.

STOP, STOP, STOP !

Puisqu’il est question pour eux de « séparatisme », parlons de ceux et de celles qui ne se séparent pas mais qui au contraire sont exclus chaque jour davantage de notre société.

A Argenteuil, 25% d’entre nous vivent sous le seuil de pauvreté, des jeunes par centaines quittent chaque année le système scolaire sans diplôme ou en sortent très peu diplômés venant ainsi remplir les rangs de chômeurs et chômeuses qui dans certains quartiers peuvent atteindre plus de 50%.

Parlons de ces femmes de familles monoparentales qui représentent 20% des familles de notre ville et que les institutions de notre ville, comme au niveau national délaissent avec des discours d’égalité de façade devant la presse.

Parlons de cette augmentation de 109% de mortalité dû non pas au COVID 19 mais au COVID 19 dans une ville où les services publics dont l’hôpital n’ont pas suffisamment de moyens, dans une ville où les appartements sont exigus du fait du manque de logement, dans une ville enfin où vivent les derniers de cordée et les premiers de corvée pour lesquels le télétravail est impossible.
Ceux-là et celles-là qui pendant le confinement ont ramassé nos ordures et nettoyé nos espaces de vie, ont travaillé dans les chantiers, dans les usines, dans les caisses de magasin, ont pris soins de nos anciens et de nos malades.

Le JDD aurait été bien plus inspiré de montrer plutôt et d’analyser comment des grandes villes entières et certaines zones rurales sont délaissées par les politiques au pouvoir qui se séparent du peuple et renient leurs idéaux républicains. Il n’y a pas de « territoires perdus de la République » mais juste des territoires abandonnés par le droit commun, par l’Etat qui par ses politiques creuse les inégalités territoriales.
Le JDD toujours aurait été bien (plus) inspiré encore d’enquête plutôt sur l’école traditionaliste hors contrat Charlemagne d’Argenteuil qui bénéficie contre la loi, d’avantages accordés par la municipalité actuelle. Sans doute, parce qu’on y chante la Marseillaise avec lever de drapeau chaque matin, et qu’elle fait partie du lobby « Espérance Banlieue » financé par des grands groupes du CAC 40.

N’en déplaise à l’auteur de cet article dont nous ne citerons pas le nom mais qui n’en est pas à son premier coup d’essai et que le journal d’extrême droite Valeurs Actuelles cite à plaisir, Argenteuil est une terre de dignité et de solidarité.
Ici, nous sommes solidaires des plus indigents.
Ici, nous avons tissé sur des années un réseau associatif dense qui permet le lien social et l’épanouissement.
Ici, ce sont chaque soir des milliers de repas distribués par ces associations dont certaines musulmanes et par des mosquées à ceux et celles que l’Etat et les collectivités locales abandonnent et évidemment qu’ils aient ou pas une confession religieuse.
Nous affirmons que ces valeurs de partage, d’égalité sont pour des musulmans et musulmanes une manière de faire société politiquement. Il n’y a rien qui en cela relève du séparatisme.
Ici, nous avons évité les émeutes de la faim avec les Argenteuillais et Argenteuillaises qui ont à cœur notre ville.

Par contre les séparatistes, il y en a, ils sont au gouvernement qui sont au service des 1% les plus riches de ce pays qui ont accaparé 82% des richesses produites en 2018.

Nous exigeons que le JDD fasse paraître dans ses colonnes ce texte comme droit de réponse et que le gouvernement retire son projet de loi sur le « séparatisme » dont le double objectif est de discriminer davantage les musulmans et musulmanes de ce pays et de se détourner de ses obligations en termes de répartition des richesses en pleine crise sociale et sanitaire avec le Covid19.

Si vous aimez notre ville Argenteuil pour y vivre à égalité de regard et de dignité, rejoignez-nous ;

Collectif Argenteuil terre de dignité et de solidarité »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici