Il y a quelques jours, nous relations dans un article une nouvelle méthode redoutable pour apprendre efficacement l’arabe !
Afin de véritablement comprendre ce qui fait qu’aujourd’hui cette méthode connait un véritable succès, voici ci-dessous le témoignage de l’un des fondateurs

En 2014, j’ai eu la chance d’avoir des élèves avec une volonté de fer !
Dès le début des cours, je leur ai interdit de parler une autre langue autre que la langue arabe:
« A partir d’aujourd’hui, la seule langue que vous utiliserez en classe et en dehors de celle-ci sera la langue arabe, que ce soit avec moi ou entre vous ! »
Ils m’ont regardé avec de ces yeux alors j’ai rajouté:
« Et si vous ne savez pas, alors taisez-vous, apprenez et écoutez ! » (un clin d’œil à Samir, Mohammed, Abdelkarim, Omar…).
Et vous savez-quoi ? Par la grâce d’Allah, j’avais vu juste : ils ont joué le jeu au point où au bout de 5 sessions, je parle avec eux en dehors des cours en français, et Mohammed a répondu en français et Samir de dire à son camarade de classe en français:
« Mohammed, c’est la première fois que je t’entends parler en français !!! » (on a obtenu avec cette classe vraiment de très bon résultats et cela de par leur volonté de fer !)

Dans cette classe, il y a Abdelkarim qui demande à me voir en dehors des cours et c’est avec joie que je le rencontre. C’est lors de cette rencontre qu’il me lance:
« Oustadh, pourquoi tu t’enregistre pas. Tu as vu la qualité de tes cours et l’énergie que tu dépenses n’est pas sauvegarder, c’est une perte !!! »
Il venait de semer une graine, une idée extrêmement intéressante.
Alors suivant ses conseils, j’ai acheté un peu de matériel MAIS RIEN N’A FONCTIONNE : mauvaise lumière, le son pas bon, trop d’écho, l’image est saccadée… (J’avais du bon matériel, la preuve c’est qu’aujourd’hui j’utilise le même mais c’est Allah qui décide et rien ne fonctionnait correctement).
J’ai donc laisser cette idée de côté : je voulais le faire mais je ne savais pas comment ?! Et en plus, avec le travail que j’ai à Tanger Institut je n’avais plus le temps de m’occuper de ça.

Quelques temps après, en Juillet je vais à la rencontre d’un professeur de langue arabe très respecté et respectable (il voulait que son fils apprennent un peu de Coran avec Tanger Institut, par la grâce d’Allah ce garçon a appris le chapitre “Les femmes” entièrement en un mois:alhamdulillah).
Lors de ma rencontre avec ce professeur, il y avait un frère que je voyais pour la première fois, il venait s’installer à Tanger, son nom est Anouar.
Quelques semaines passent et je retrouve Anouar avec un ami (ils étaient venu pour mettre leur fille dans la classe de Coran) et là on fait un peu plus connaissance. On ne parle pas forcément de travail, on s’est rencontré pour l’amour d’Allah et j’espère que cela continuera !
Je remarque rapidement, que j’apprécie sa compagnie, ses réflexions sont réfléchies et très matures, ses réactions devant les problèmes sont intelligentes…

Et ensuite, j’apprends de sa bouche qu’il travaille dans la publicité et dans la création de site internet… Et je lui fais part que j’ai fait mon site tout seul, et il commence à me conseiller et à m’offrir ses services GRATUITEMENT: je n’ai pas accepté, il a insisté, je ne voulais pas, il a insisté et il a gagné !
Un jour, il m’appelle et me demande si j’avais une nouvelle classe qui allait commencer, il avait un peu de temps et cette fois-ci c’est moi qui ai gagné !
Il a donc participé aux cours tous les matins de 7h à 9h30 du lundi au Vendredi : ça va ! Un bon élève (lol) : et même si c’était devenu un ami, je ne faisais pas de différence entre lui et les autres élèves : je pense que c’est vraiment important pour garder une relation sincère.
Et à Tanger Institut, on a des devoirs à la maison : et cela tous les jours !
Anouar, lui, travaille. Il commence sa journée à 10h après un petit déjeuner rapide. Il avait vraiment du mal à trouver du temps pour ses devoirs bien qu’il appréciait vraiment les cours. Mon ami Anouar a donc subit un échec car son emploi du temps ne lui permettait pas d’être rigoureux dans son apprentissage.
Entre la vie de famille et le travail, ce n’était pas facile.

En tant qu’ami, il vint donc m’en parler, il lui fallait une méthode d’apprentissage qui s’adapte à son emploi du temps et non pas l’inverse.
Nous avons de ce fait réfléchi ensemble à une solution, qui nous a mené à allier nos compétences, lui dans le domaine du WEB et moi dans la langue arabe.
Et c’est de là qu’est né “l’Arabe Facile”, une méthode simple et disponible 24 /24 et 7/7, qui s’accommode à votre vie. Vous pouvez en effet suivre vos cours n’importe où, n’importe quand et à votre rythme !

2-174.jpg

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici