Lors de l’interview menée par Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC portant sur l’investissement de certaines marques dans le marché de vêtements destinés aux femmes musulmanes, Laurence Rossignol a proféré des propos islamophobes à l’égard de la femme musulmane voilée, la comparant volontairement aux « nègres qui étaient pour l’esclavage ».

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]

Les réactions sur les réseaux sociaux ainsi que sur l’ensemble des médias n’ont pas tardé à se multiplier.
Le droit de réponse n’ayant était accordé à aucune femme voilée, une jeune femme étudiante à l’université et lectrice d’Halalbook, prend la parole grâce à une vidéo postée sur Youtube afin de rétablir la vérité.
Représentative des femmes voilées qu’on voit très peu dans le paysage audiovisuel, elle explique avec une réflexion très approfondie le drame qui se joue en France pour la femme volontairement voilée et émancipée.
Elle s’indigne contre la société française qui désire enfermer les gens dans un stupide carcan vestimentaire qui serait la norme.

Elle est scandalisé par le parallèle entre femmes voilées et esclaves noirs.
Elle achève son discours par la métaphore d’un consultant en Géopolitique: « La France est devenue la France des tiroirs. Si on peut vous caser dans un tiroir, vous êtes un bon Français. Si on ne peut pas vous caser dans un tiroir, vous aurez des problèmes toute votre vie. »
Cette jeune femme érudit voilée est l’image d’une Française musulmane intellectuelle et épanouie, comme il en existe des millions d’autres en France et ailleurs dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici