Coran brûlé immense manifestation devant l'ambassade de Suède en Turquie

L’indignation suscitée par une manifestation brûlant le Coran en Suède a provoqué une deuxième journée de manifestations en Turquie, reflétant les tensions entre les deux pays.

Des milliers de personnes se sont rassemblées devant le consulat de Suède à Istanbul, où une photo du militant anti-islam danois Rasmus Paludan a été incendiée. Paludan a brûlé samedi le livre saint de l’islam devant l’ambassade de Turquie à Stockholm, déclenchant des manifestations à Istanbul et à Ankara cette nuit-là.

 

Les participants à l’événement de dimanche portaient des drapeaux verts arborant la proclamation islamique de la foi et une bannière indiquant « Nous condamnons l’islamophobie soutenue par l’État suédois ». Une pancarte sur une fenêtre du consulat de Suède disait : « Nous ne partageons pas le point de vue de cet idiot qui brûle des livres. »

Les manifestations ont ravivé les inquiétudes quant au fait que la Turquie retarde la candidature de la Suède et de la Finlande à l’adhésion à l’OTAN. La Turquie n’a pas encore ratifié l’adhésion des nations nordiques à l’alliance militaire, affirmant que la Suède doit répondre aux préoccupations de sécurité d’Ankara.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici