Etats-Unis - un Saoudien meurt après une attaque de chien près de chez lui

L’Américain saoudien Saad Al-Anazi, 56 ans, est décédé le lendemain de l’attaque par les deux chiens d’un voisin devant son domicile à Las Cruces, au Nouveau-Mexique, le 27 janvier, ont déclaré mardi des membres de la famille à Arab News.

Las Cruces est située à quelques kilomètres au nord-ouest d’El Paso au Nouveau-Mexique, qui compte une petite population arabo-américaine.

Des témoins ont déclaré à la police avoir vu Al-Anazi, père de trois enfants, allongé dans la rue, criant à l’aide et saignant de la cuisse alors que deux gros chiens aboyaient et le mordaient.

Selon les médias, le voisin Rudy Clark s’est précipité hors de chez lui et a frappé plusieurs fois l’un des chiens à la tête avec une canne, forçant finalement les chiens à battre en retraite.

Clark a déclaré à la police que l’attaque avait semblé durer près de 20 minutes avant de pouvoir faire reculer les chiens.

Al-Anazi a été emmené au centre médical régional de Mountain View par des ambulanciers qui ont été appelés sur les lieux après que des voisins ont appelé le numéro d’urgence 911.

Les membres de la famille ont déclaré qu’Al-Anazi était décédé à l’hôpital le 28 janvier en raison d’une importante perte de sang. Les deux chiens, des bergers allemands, ont été placés en garde à vue par le contrôle animalier du comté de Doña Ana.

La fille d’Al-Anazi, Farah, était à la maison en train de se préparer à s’endormir lorsque l’attaque s’est produite. Elle a ensuite publié une photo d’elle-même et de son père, ainsi que plusieurs hommages à son égard, sur sa page Facebook.

« Je t’aimerai pour toujours papa », a-t-elle écrit la semaine dernière. « Je t’aime et je te verrai au paradis, Baba ! »

Le frère d’Al-Anazi, Saud, a déclaré à Al Arabiya TV qu’il avait demandé à l’ambassade saoudienne d’enquêter sur l’affaire.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici