États-Unis : Une jeune femme musulmane enceinte assassinée, le coupable toujours en fuite

Il y a quelques jours, une jeune femme musulmane enceinte a été abattue alors qu’elle se trouvait à l’intérieur d’une résidence de Dovecote Drive. Depuis la police et la famille demandent l’aide à la population locale.

En effet, hier vendredi, le bureau du Maryland du Conseil des Relations Américano-Islamiques s’est associé au département de police du comté de Howard pour organiser une conférence de presse. Durant celle-ci, des dirigeants communautaires et la famille de Rabiah Ahmad, la jeune femme musulmane enceinte, ont demandé l’aide du public. Et ce, afin d’obtenir justice après le meurtre de la femme et de son bébé.

Ainsi, la police du comté de Howard exhorte toute personne disposant d’informations sur la fusillade du 31 juillet sur la jeune femme musulmane enceinte, à contacter les enquêteurs. Les détectives ont fixé la récompense à 20 000 $.

Plus précisément, Rabiah Ahmad est morte le 31 juillet assassinée, alors qu’elle était enceinte de 28 semaines. Les médecins dépêchés sur place ont accouché du bébé, nommé Ahja, qui est également décédé cinq jours plus tard.

La jeune femme musulmane est morte peu après la fusillade

Rabiah Ahmad, 30 ans, était enceinte de 28 semaines lorsqu’elle a été abattue alors qu’elle se trouvait à l’intérieur d’une résidence du bloc 6600 de Dovecote Drive. En effet, vers 23 h, la police s’est rendue dans une résidence où de nombreuses personnes avaient signalé plusieurs coups de feu. La police a alors découvert que plusieurs balles avaient été tirées dans la maison de l’extérieur.

Lisa Myers, cheffe de police, a déclaré suite à la mort de la jeune femme musulmane :

«Il n’y a pas de mots pour exprimer l’ampleur du chagrin pour la perte de ces deux vies innocentes.»

Elle a également ajouté :

«Je m’engage à consacrer toutes les ressources possibles pour trouver la ou les personnes qui ont commis cet acte odieux.»

Les enquêteurs ont suivi les conseils et les pistes possibles dans l’affaire, mais jusqu’à présent, aucun n’a conduit à un suspect. Par ailleurs, ils estiment qu’à ce stade de l’enquête, toute petite information pourrait aider à rassembler les détails critiques de l’affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici