Les ressortissants Marocains et Algériens sur le point d'être blacklistés par l'Union Européenne ?

En raison d’une forte hausse des cas de contamination au Maroc et en Algérie, l’Union Européenne serait sur le point de fermer de nouveau ses frontières avec ces deux pays. En effet, selon des sources diplomatiques de l’Union Européenne, les ressortissants marocains et algériens « ne pourront plus se rendre dans l’UE en raison d’un pic de cas de Covid-19. »

Une mauvaise nouvelle pour les nombreux marocains et algériens souhaitant rejoindre la France prochainement.

Pour rappel, les frontières extérieures de l’Union Européenne ont rouvert le 1er juillet mais seulement pour certains pays, 13 au total. Ces pays sont l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay et la Chine.

Mais en raison des nombreux nouveaux cas de contamination au Maroc et en Algérie, il est possible que l’Union Européenne change d’avis. Pour info, elle procède à une révision de ses décisions tous les quinze jours. Et d’après les sources diplomatiques, les deux pays seraient sur le point d’être supprimés de la liste.

Par ailleurs, le site Euronews rappelle que l’Algérie enregistre en ce moment 600 nouvelles infections en moyenne chaque jour. De son côté, le Maroc fait face à un pic de nouvelles contaminations, 3325 rien que pour la semaine dernière. Le double de la semaine précédente.

D’ailleurs, il est bon de rappeler qu’il y a deux semaines, la Serbie et Monténégro a été retirée de la liste des pays autorisés à se rendre à l’intérieur de l’Union Européenne. Et ce, en raison de l’augmentation du nombre de cas enregistrés dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici