Le Maroc lance une application pour aider les anglais et les espagnols à apprendre l'arabe

L’application vise principalement à aider les enfants de Marocains vivant à l’étranger à apprendre l’arabe.

La Fondation Hassan II pour les Marocains vivant à l’étranger (MRE) a étendu son application d’apprentissage de la langue arabe «e-madrassa» pour aider les anglophones et les hispanophones à apprendre l’une des langues officielles du Maroc.

L’application est conçue pour aider les enfants de la communauté marocaine vivant à l’étranger à apprendre l’arabe. La plateforme a été lancée pour la première fois en décembre 2013 pour permettre aux francophones d’acquérir des éléments de base écrits et parlés de la langue arabe.

La Fondation Hassan II pour les MRE a diversifié l’application au fil des ans, en introduisant l’italien comme langue d’enseignement. Désormais, les anglophones et les hispanophones pourront bénéficier du programme et la Fondation prévoit d’introduire d’autres langues d’enseignement à l’avenir.

Le programme «e-madrassa» comprend deux niveaux pour les apprenants d’arabe.

Le premier niveau enseigne aux utilisateurs les lettres de l’alphabet arabe en 33 leçons et sept évaluations. Le premier niveau comporte également des évaluations transitoires entre les modules et les niveaux.

Le deuxième niveau comprend cinq parties et se concentre sur l’apprentissage thématique par le biais de dialogues, de vidéos et de dessins animés. Les enfants peuvent acquérir un vocabulaire arabe lié à des thèmes tels que la famille, la nationalité, l’amitié et les voyages.

«E-madrassa» est plus efficace en tant que programme complémentaire à l’éducation en face à face. L’application cherche à consolider le travail des enseignants, à renforcer les acquis des élèves et à offrir un soutien à ceux qui souhaitent apprendre l’arabe.

L’application compte 69 500 étudiants inscrits au cours d’apprentissage.

Le regretté roi Hassan II a créé la Fondation Hassan II pour les MRE en 1990. L’objectif de l’institution publique à but non lucratif est de maintenir les liens fondamentaux entre les Marocains résidant à l’étranger et leur patrie et d’aider les MRE à surmonter les difficultés auxquelles ils sont confrontés en tant que résultat de leur émigration.

La princesse Lalla Meryem préside la Fondation, qui gère une variété de programmes dans les domaines culturel, juridique, économique et social.

L’un des piliers de la Fondation est l’éducation des enfants marocains vivant à l’étranger, incarnée par l’adoption de l’initiative pour l’enseignement de la langue arabe et de la culture marocaine (ELACM).

L’initiative ELACM a commencé à fonctionner dans les années 1970 en réponse aux MRE voulant s’assurer que leurs enfants apprennent l’arabe afin qu’ils puissent facilement s’intégrer dans les écoles marocaines s’ils décident de retourner au Maroc.

En 1991, la Fondation Hassan II pour les MRE a absorbé l’ELACM. La Fondation a ensuite lancé un programme d’action avec le ministère de l’Éducation pour améliorer le programme d’apprentissage de l’arabe et répondre aux besoins du personnel enseignant.

ELACM emploie actuellement quelque 550 enseignants et profite à environ 75 000 personnes par an.

Les quatre types d’enseignement arabe dans le cadre de l’ELACM comprennent l’enseignement préscolaire, l’enseignement intégré dispensé dans les écoles publiques pendant les heures de travail statutaires, l’enseignement différé dispensé dans les écoles publiques en dehors des heures de travail statutaires et l’enseignement parallèle dispensé à l’initiative d’associations et dans les locaux des associations et des mosquées.

L’application représente l’un des mécanismes de l’initiative de la Fondation Hassan II visant à garantir que les enfants des Marocains vivant à l’étranger puissent apprendre l’arabe et se connecter avec leur patrimoine culturel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici