Un policier israélien inflige des amendes aux seuls passagers palestiniens sans contrôler les usagers juifs - VIDEO

Un policier israélien a été filmé en train d’infliger des amendes aux seuls passagers palestiniens pour ne pas avoir porté de ceinture de sécurité dans un bus allant de Modi’in à Tel Aviv, selon des témoins oculaires qui ont accusé la police de discrimination raciale.

 

Les passagers disent que l’agent chargé de l’inspection était délibérément discriminatoire et n’a pas contrôlé du tout les passagers juifs, tandis que la police nie leurs allégations.

Un policier effectuant une inspection de routine d’un bus public dans le centre d’Israël a condamné à une amende uniquement les passagers arabes pour ne pas avoir porté de ceinture de sécurité sans en vérifier les juifs, selon plusieurs passagers.

Des témoins qui se trouvaient dans le bus de Modi’in à Tel Aviv ont déclaré à Haaretz qu’il s’agissait d’un cas de discrimination délibérée, tandis que la police a nié que le profilage racial avait eu lieu, rapporte le Middle East Eye.

Le bus en question, exploité par la compagnie de bus Kavim, s’est arrêté dimanche matin près d’un important échangeur sur la route 443 pour ce que la police a décrit comme «l’application du code de la route et des règlements sur les coronavirus». La plupart des passagers étaient des Palestiniens de Cisjordanie avec un permis de travail en Israël et qui avaient pris le bus au poste de contrôle frontalier de Maccabim. Le chauffeur du bus, Mahmoud Mujahid, a déclaré avoir estimé que six des 29 passagers du bus étaient juifs.

Selon plusieurs passagers, le policier s’est approché des passagers arabes et a passé environ une demi-heure à vérifier leurs documents. Après avoir tous présenté des permis montrant qu’ils étaient autorisés à entrer en Israël, presque tous ont reçu 250 shekel (76 dollars) pour ne pas porter de ceinture de sécurité, une violation de la loi que l’on pense être appliquée très rarement. Aucun des Juifs n’aurait été contrôlé ou condamné à une amende. Le chauffeur, qui est arabe, n’a pas non plus été condamné à une amende.

Les passagers arabes ont exprimé leur indignation face aux citations et les ont jetées sur le plancher du bus, ce qui a incité le policier à dire qu’ils recevraient une autre amende, de 700 shekels (213 dollars) s’ils le faisaient. Dans une vidéo de l’incident, le conducteur peut être entendu dire:

«La police israélienne abuse des ouvriers. [Le policier] les traite comme des animaux. Ce sont des êtres humains en voie de gagner leur vie. »

Mujahid, le chauffeur, un habitant du quartier de Kafr Aqab à Jérusalem-Est, a déclaré qu’il avait d’abord été averti qu’il serait lui aussi condamné à une amende, mais que le policier a ensuite reconsidéré. Il a déclaré que lorsqu’il s’est opposé aux citations données aux passagers, on lui a dit que s’il ne poursuivait pas son trajet, il serait condamné à une amende pour obstruction à la circulation.

«Je n’ai jamais entendu parler d’une amende de ceinture de sécurité dans les transports en commun», a-t-il déclaré. «Même les policiers qui montent dans le bus ne bouclent pas leur ceinture.»

L’un des passagers juifs a affirmé qu’il était clair pour elle que le policier harcelait les passagers arabes. «Aucun des passagers n’était bouclé du tout», a-t-elle déclaré à Haaretz. «Nous pensions que c’était une inspection des permis», a-t-elle dit, faisant référence aux permis délivrés aux Palestiniens de Cisjordanie leur permettant d’entrer en Israël.

«Il ne nous a même pas regardés [les passagers juifs]. Ce n’était pas agréable. Je n’ai pas osé ouvrir la bouche. Il était clair que c’était délibéré, explicite, dégoûtant et raciste. C’était évident. C’est quelque chose qui n’est pas fait. Tout le monde était sous le choc. Le chauffeur a demandé: « Pourquoi leur faites-vous cela? »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici