17 décembre 2018 | 11.11K vues | 0 commentaire

Un robot industriel s’emballe et empale un ouvrier avec des clous de 30 cm

Image de l'article Un robot industriel s'emballe et empale un ouvrier avec des clous de 30 (...)
ZOOM

Selon toute probabilité, votre boulot sera un jour pris par un robot, car vous l’aurez remarqué l’ère de la robotique est déjà à notre porte. Est-ce cela signifie la mort de l’humanité, la progression de la pauvreté et de la misère pour tous ?

La révolution robotique a entamé son parcours, certains s’en réjouissent, d’autres la craignent. Il est vrai qu’elle promet le meilleur comme le pire.
L’intelligence artificielle permet une plus grande autonomie, les robots sont plus faciles à gérer et ils peuvent même résoudre des problèmes complexes qui permettront peut être un jour de s’affranchir des limites que la vie nous impose.

Oui mais ça c’est dans le meilleur des cas, c’est-à-dire lorsque les robots seront totalement maîtrisés et contrôlés par l’homme.
Car après l’incident survenu le 4 décembre dernier en Chine, il est clair que nous sommes encore loin d’avoir dompté ces machines dotées d’intelligence artificielle.
Pris en photo sur la table d’opération, l’employé empalé par plusieurs clous en acier de 30 cm chacun, fait office de miraculé.
Le 4 décembre 2018, à Hunan en Chine, un employé du nom de Zhou travaillait de nuit dans une usine de porcelaine, lorsque l’un des robots de l’usine s’est emballé, rapporte The Inquirer.
Le bras articulé de la machine s’est détaché et les clous en acier ont été projetés en direction de l’employé âgé de 49 ans.
Projetés avec une violence inouïe, les clous se sont plantés dans le bras droit, la poitrine et l’épaule du pauvre malheureux.
Conduit à l’hôpital de Xian-gya, Zhou a été opéré en urgence. Les médecins ont réussi à lui retirer un à un les clous en acier qui n’avaient heureusement touché aucun organe vital.

L’état de santé de Zhou est aujourd’hui stable, il peut à nouveau bouger le bras, ont annoncé les médecins.
Ces derniers ont précisé que le clou planté dans son épaule, était à 0.1 mm d’une artère principale, ce qui a rendu l’opération très délicate.
Zhou devra suivre plusieurs séances de physiothérapie pour pouvoir à nouveau se mouvoir et retrouver toutes ses capacités physiques. Toujours hospitalisé, il est actuellement en rééducation.

Sources : The Inquirer

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 17 décembre 2018

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous