Le combat contre le terrorisme donne lieu à beaucoup de propositions et de mesures destinées à encadrer la vie des musulmans. Il ne se passe pas un jour sans que le mot “radicalisme” ne soit prononcé et pour lutter contre ce “fléau”, l’état est prêt à restreindre encore plus les libertés individuelles des musulmans.
Dans le gouvernement, chacun y va de sa petite proposition, chacun excelle dans l’art de faire pire que l’autre quand il s’agit de discriminer le musulman.

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]

La création d’un “Islam de France” est sur toutes les lèvres et les financements étrangers pour la construction des mosquées sont plus que jamais remis en question. Les lieux de culte musulmans, faute de subventions publiques, sont dépendants de bailleurs de fonds étrangers. Et c’est justement ce que déplore Nathalie Kosciusko-Morizet qui a évoqué le sujet au micro de RTL le 4 décembre dernier.
Pour elle la solution est toute trouvée, il suffit de taxer les produits halal. « Le marché du halal, c’est 6 milliards d’euros par an. Vous levez une taxe d’un pourcent sur un marché de six milliards, c’est soixante millions d’euros par an », a estimé la vice-présidente des Républicains.
Donc, pourquoi ne pas faire payer les musulmans pour construire leurs propres mosquées ? NKM estime qu’il y a moyen d’engranger assez d’argent qui devra être confié à la Fondation des œuvres de l’Islam. « Vous la versez dans une fondation qui a été créée par Dominique de Villepin, (…) qui visait à lever des financements alternatifs aux financements étrangers ».
Faudrait surtout pas mettre cet argent entre les mains des musulmans, on ne sait jamais ce qu’ils peuvent en faire !

La proposition a néanmoins été accueillie favorablement par le Conseil Français du Culte Musulman, son président Anouar Kbibech aurait même trouvé qu’il s’agissait d’une « très bonne idée » et envisagerait, pourquoi pas d’instaurer une taxe sur le pèlerinage.
A quand une taxe pour le port du voile et de la barbe ou encore pour assister au sermon du vendredi ?
Rappelons que les églises et les synagogues sont financées grâce aux deniers de l’état.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici