Lors du débat démocrate opposant les deux candidats à l’investiture à la présidence américaine, à New-York, le 14 avril 2016, Hillary Clinton et Bernie Sanders se sont affrontés dans un pétulant face à face. Bernie Sanders, sénateur du Vermont a osé dire l’indicible. Lors de ce débat houleux, le candidat de gauche fait une déclaration inattendue face à la sioniste sanguinaire, Mme Clinton.

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]

Le candidat qui n’a pas les faveurs des médias américains s’est risqué à prendre la défense des palestiniens sur la question israélo-palestinienne: « Si nous voulons amener la paix dans cette région, nous devons tous traiter le peuple palestinien avec respect et dignité ». Ensuite, il accuse le gouvernement israélien de mener des opérations « démesurées » à Gaza.
L’homme de 73 ans, a vécu dans les années 60’ dans un kibboutz en Israël où certains membres de sa famille y sont toujours. Malgré cela, il s’oppose fermement à la prise de position des Etats-Unis dans le conflit israélo-palestiniens.

Le candidat à l’investiture démocrate qui est aussi un des élus les plus pauvres des Etats-Unis, a également dénoncé le taux de chômage à Gaza qui touche près de 40% de la population palestinienne et déplore la destruction des infrastructures de ce territoire comme les écoles ou les services de santé.
Bernie Sanders refuse d’évoquer sa religion dans les débats et se positionne en homme juste et humain: « Qu’on soit juif ou non, j’espère que tout le monde dans ce pays (les Etats-Unis) voudrait voir s’arrêter ce conflit sans fin au Moyen-Orient. »
Il conclue en expliquant: « Nous ne pouvons pas nous préoccuper seulement des besoins d’Israël. Nous devons nous inquiéter des besoins de tous les habitants de la région. »
Cette prise de partie est si rare et minoritaire parmi les personnalités politiques américaines, qu’elle tend à être soulignée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici