« Dites à mes enfants que je les aime » - les derniers mots d’une des victimes de l’attaque de Nice avant de mourir

Un individu a attaqué plusieurs personnes au couteau jeudi matin, vers 9 heures, à la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice. L’assaillant était encore à l’intérieur du bâtiment religieux lorsque les policiers entrent puis ouvrent le feu. 

 

Selon les informations de BFM TV, une des victimes est une dame d’une quarantaine d’années, qui a été égorgée par l’assaillant : « Le terroriste a été essayé de la décapiter mais n’y est pas parvenu », raconte un correspondant à Nice.

« Les secours sont venus auprès de cette dame qui était encore vivante et qui a réussi à parler aux secours. Elle leur a dit précisément « Dites à mes enfants que je les aime » juste avant de décéder ».

L’auteur présumé de l’attaque a été neutralisé par la police municipale. Grièvement blessé lors de cette intervention, il a été transporté à l’hôpital.

L’identité de cet homme qui aurait entre 20 et 30 ans, n’était pas encore connue à ce stade. Une enquête de flagrance a été ouverte pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Jean Castex a annoncé que le plan Vigipirate était relevé au niveau « urgence attentat »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici