Donald Trump accueille la nouvelles ambassadrice du Maroc aux Etats-Unis

Le président américain Donald Trump a reçu lundi la nouvelle ambassadrice du Maroc à Washington, Chrifa Lalla Joumala.

Lors de la réception, Lalla Joumala a exprimé le profond respect du roi Mohamed VI pour les États-Unis et le président Donald Trump.

Elle a également souligné le fait que les deux pays jouissent d’une alliance de longue date qui remonte au 20 décembre 1777, lorsque le Royaume du Maroc est devenu la première nation à reconnaître officiellement l’indépendance des 13 États-Unis luttant pour leur liberté.

L’ambassadrice Lalla Joumala a déclaré que les deux nations sont unies par le plus ancien traité d’amitié de l’histoire de la diplomatie américaine et qu’elles ont toujours uni leurs efforts pour défendre des valeurs communes de liberté, de démocratie, de paix et de tolérance, comme l’explique Morocco World News.

Ces valeurs, a ajouté Lalla Joumala, «sont la pierre angulaire de la coopération politique, sécuritaire et militaire entre Rabat et Washington», qui célèbrent cette année le 240e anniversaire de leurs échanges diplomatiques.

Lalla Joumala a rappelé au président américain les acquis du partenariat historique entre le Maroc et les États-Unis, notamment la désignation du Maroc comme allié majeur des États-Unis en dehors de l’OTAN, la conclusion de l’accord de libre-échange en 2004 et le lancement de dialogues stratégiques entre les deux pays en 2012.

«Ce ne sont que des exemples de réalisations mutuelles récentes, mettant en évidence la nature de notre relation riche et dynamique», a déclaré l’ambassadeur du Maroc.

Le partenariat croissant entre le Maroc et les États-Unis est prometteur d’une coopération accrue, a déclaré Lalla Joumala, ajoutant que deux pays partagent une vision similaire concernant les défis régionaux et internationaux et aspirent à une future prospérité mutuelle.

L’ambassadeur du Maroc a affirmé que le Maroc soutiendrait les actions américaines au Moyen-Orient pour «apporter la paix et la prospérité dans cette partie du monde».

«En tant que nation dont la politique étrangère a toujours eu pour objectif de promouvoir la paix et la sécurité et de prêcher les valeurs de modération et de préserver la liberté religieuse, le Royaume du Maroc poursuivra ses efforts pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme et promouvoir la tolérance», a déclaré Lalla Joumala.

Lalla Joumala a également exprimé la volonté du Maroc de travailler avec l’administration présidentielle américaine, le congrès et d’autres institutions américaines pour renforcer la coopération politique, économique et stratégique maroco-américaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici