Dans une vidéo qu’elle vient de poster mercredi soir sur son compte Facebook, Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen a pris la parole concernant le décès de George Floyd et des émeutes qui ont suivi. Elle en a également profité pour parler du drame autour du décès d’Adama Traoré qu’elle n’a pas hésité à qualifier de « délinquant ».

Dans son intervention, Marion Maréchal explique, entre autres :

« Je n’ai pas à m’excuser en tant que blanche et en tant que française. Vous voyez à quoi on est réduit en devant se positionner de la sorte. Je n’ai pas à m’excuser pour la mort d’un Afro-Américain aux États-Unis. Je n’ai pas à m’excuser pour la mort d’un délinquant, Adama Traoré. Une mort accidentelle qui a eu lieu à la suite d’une interpellation qui n’était pas liée, c’est important de le rappeler, à sa couleur de peau. Mais aux crimes qu’il aurait commis. »

Marion Maréchal appuie son propos en poursuivant :

« Je n’ai pas à m’excuser parce que je n’ai pas colonisé. Je n’ai colonisé personne, je n’ai mis personne en esclavage de la même manière que tous ces groupes politiques. Et tous ces militants politiques eux-mêmes n’ont jamais été colonisés ou mis en esclavage. »

Au sujet du mouvement « Black Lives Matter », elle explique que ses membres « demandent non seulement de nous mettre à genoux, mais en plus de salir la mémoire de nos ancêtres. de cracher sur notre histoire, de purger notre héritage d’abattre nos statues ».

Depuis cette sortie sur son compte Facebook, Marion Maréchal Le Pen fait l’objet de vives critiques. Augustin Grosdoy, Président du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), n’a pas tardé à régir. En effet, il s’est exprimé sur LCI en dénonçant des déclarations volontairement « polémiques ».

Sur Twitter, les internautes n’ont pas attendu pour réagir à ces propos :

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici