L'ambassade d'Israël s'en prend violemment à France Inter, radio publique française

L’ambassade d’Israël vient de s’en prendre à la radio publique française France Inter dont elle dénonce « les mensonges éhontés ». En effet, l’ambassade s’est notamment emparé de son compte Twitter pour dénoncer ce qu’elle appelle « des mensonges » que la radio française profèrerait à son encontre.

 

Dans ce premier communiqué l’ambassade d’Israël explique :

 » L’Ambassade s’insurge contre les accusations colportées par France Inter prétendant que Israël refuserait de vacciner des prisonniers palestiniens. C’est un mensonge éhonté qui déshonore la radio publique et ne fait qu’attiser le feu de la haine. Halte à la désinformation ! »

Ce premier Tweet est apparu alors que la radio France Inter expliquait le 28 décembre dernier que le ministre israélien de la Sécurité publique aurait ordonné de ne pas vacciner les prisonniers palestiniens. Mais d’après l’ambassade d’Israël en France, il s’agit de «mensonge» et de «désinformation».

L’ambassade d’Israël réagit aussitôt

Et l’ambassade d’Israël en France n’a pas tardé à réagir en qualifiant de «mensonge» et de «contre-vérité» ces propos de France Inter.

Dans une lettre qui accompagne le tweet, le chargé d’affaires, Daniel Saada, s’adresse à Laurence Bloch, la directrice de la radio, dans l’espoir que des «mesures seront prises» afin de placer l’auteur de l’article «face à sa lourde responsabilité».

Dans un deuxième communiqué publié sur twitter on peut lire :

 » D’autres médias continuent de publier les mensonges colportés par France Inter. Il faut cesser la désinformation. Tous les détenus dans les prisons israéliennes qui l’acceptent seront vaccinés. C’est cela aussi la démocratie israélienne. »

 

1 COMMENTAIRE

  1. Il est dit qu’Israël refuserait de faire vacciner les prisonniers Palestiniens, ceci sans aucune preuve, mais il serait bien qu’au contraire ils soient tous vaccinés, et si des problèmes s’ensuivent, ce sera donc les vaccins qui seront coupables, mais là encore, il sera dit que les vaccins n’étaient pas bons, et que ce sera de nouveau la faute d’Israël, alors que faire,? car dans tous les cas, Israël sera jugée coupable, et ce toujours sans aucune preuve ! ainsi va les politiques, toutes plus mensongères les unes que les autres ! Pauvre Planète ! Pauvre Terre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici