L’Azerbaïdjan demande à Macron de s’excuser pour le commentaire des «militants syriens»

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a appelé la France à s’excuser pour les déclarations du président Emmanuel Macron concernant le transfert de militants syriens à Bakou afin de participer aux hostilités au Karabakh.

Aliyev a déclaré dans une interview à Al Arabiya : « Il n’y a pas de mercenaires… Nous avons une armée de 100 000 soldats… Je demande à la France de s’excuser et d’en être responsable.»

Auparavant, le président français avait déclaré que 300 militants syriens avaient été transportés par avion, via la ville turque de Gaziantep, vers Bakou.

Et mercredi dernier, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que Moscou était préoccupé par les informations faisant état du transfert d’hommes armés de groupes armés illégaux vers une zone du Karabakh.

Ils ont indiqué que, selon les informations reçues, des combattants de formations armées illégales, en particulier de Syrie et de Libye, sont transférés vers la zone de conflit au Karabakh afin de participer directement aux hostilités.

Jeudi, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que Moscou avait des informations sur les mercenaires syriens au Karabakh, soulignant que ces informations ne provenaient pas uniquement des médias.

Des affrontements armés ont récemment éclaté sur la ligne de contact entre les forces azerbaïdjanaises et arméniennes, dans l’escalade la plus dangereuse entre les deux parties depuis plus de 20 ans.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici