Le Sénat interdit le port du voile pour les compétitions sportives nationales

Le Sénat a adopté le 7 avril 2021 un amendement du sénateur LR Michel Savin. Il vise à interdire le port de signes religieux ostensibles « pour la participation aux événements sportifs et aux compétitions sportives organisés par les fédérations sportives et les associations affiliées ».

La majorité sénatoriale de droite et du centre a fait adopter plusieurs amendements dans l’hémicycle, afin de renforcer la neutralité dans le monde du sport. L’amendement le plus emblématique a été introduit à l’initiative du sénateur Michel Savin (LR). Adopté par 183 voix pour, 137 contre, il vise à interdire le port de signes religieux ostensibles « pour la participation aux événements sportifs et aux compétitions sportives organisés par les fédérations sportives et les associations affiliées ». « Si le port du voile n’est pas explicitement interdit, on pourrait voir émerger – et ça commence – des clubs sportifs communautaires promouvant certains signes religieux », s’est inquiété le sénateur de l’Isère.

Sur ce sujet, le rapporteur Stéphane Piednoir (LR) a indiqué qu’il y avait une « absence réelle d’unité » concernant les règles fixées par les différentes fédérations. La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, a exprimé un avis défavorable à l’amendement. « Nous aimerions préserver le fait que la pratique de la population soit considérée comme de l’espace public où le principe de laïcité s’impose, et non pas celui de la neutralité », a-t-elle souligné. Tout en précisant que son ministère allait travailler sur cette question pour les compétitions sportives, « notamment » celles retransmises à la télévision. Cependant, Roxana Maracineanu a refusé d’agir directement dans la loi, préférant traiter le sujet dans le cadre des contrats de délégation conclus avec les fédérations sportives, précise Public Sénat.

La ministre des Sports veut que le «principe de laïcité» s’impose, et non pas celui de la «neutralité». Le Sénat a ainsi voté par 183 voix pour et 137 contre un amendement porté par Michel Savin (LR) qui prévoit l’interdiction du «port de signes religieux ostensibles» dans les compétitions organisées par les fédérations sportives. «Si le port du voile n’est pas explicitement interdit, on pourrait voir émerger des clubs sportifs communautaires promouvant certains signes religieux», a affirmé Michel Savin.

«Nous aimerions préserver le fait que la pratique de la population soit considérée comme de l’espace public où le principe de laïcité s’impose, et non pas celui de la neutralité», a déclaré Roxana Maracineanu. «Pour les compétitions sportives, notamment celles qui sont montrées à la télévision, nous allons travailler ce sujet», a-t-elle poursuivi, précisant ne pas «souhaiter l’inclure dans la loi». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici