Nadine Morano qualifie les manifestants en soutien à Adama Traoré de minorités tyranniques

Invitée ce matin sur le plateau de BFMTV, Nadine Morano, députée européenne, membre du parti LR et ancienne ministre, s’est exprimée au sujet des manifestations organisées en soutien à Adama Traoré, décédé suite à son interpellation par la police.

 

Visiblement agacée par ce genre de manifestations, Nadine Morano a expliqué à Jean-Jacques Bourdin :

« Mais c’est scandaleux. Bien sûr que je l’aurais interdite. Nous sommes en période de crise sanitaire et les rassemblements publics de plus de dix personnes sont interdits. D’ailleurs, le préfet de police a publié un article 40 pour dénoncer cette manifestation illégale. »

Et Nadine Morano de continuer :

« Moi j’aime l’autorité, j’aime l’ordre. Et je ne supporte plus ce que je vois aujourd’hui. Ces minorités tyranniques qui veulent venir débouler des statues car il y a eu un fait très grave aux États-Unis, je trouve ça scandaleux. »

« Car l’affaire Traoré n’a rien de raciale. D’ailleurs, deux gendarmes qui ont procédé à son arrestation sont antillais. »

L’ancienne ministre Nadine Morano poursuit ainsi :

« On est dans une affaire judiciaire et dans un acte politique d’une espèce de minorité tyrannique qui veut faire pression sur la justice. Et vous avez un ministre de l’Intérieur qui s’est positionné du côté des délinquants et n’a pas soutenu ses hommes. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici