Tunisie - « Un complot terroriste» à tenter de propager le coronavirus dans l'armée

Les autorités tunisiennes ont annoncé hier l’échec d’un «complot terroriste» visant à propager le coronavirus parmi les forces de sécurité.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré, dans un communiqué, que « l’élément terroriste, qui a été récemment libéré après son implication dans une affaire de nature terroriste, a profité de son autorité morale sur le reste des éléments Takfiri de la région, en particulier ceux qui présentent des symptômes du coronavirus émergent et qui sont sous contrôle administratif afin de les inciter à éternuer et à tousser intentionnellement et à répandre de la broche partout, alors qu’ils sont à l’intérieur du centre de sécurité. », rapporte le Middle East Monitor.

Des instructions ont été émises

L’un des éléments terroristes a admis qu’il avait reçu ces instructions et qu’il n’était pas en mesure de les mettre en œuvre, étant donné que les mesures préventives de l’unité de sécurité l’avaient empêché d’entrer dans le quartier général, où se trouvaient les forces de sécurité.

Le parquet a autorisé que le deuxième membre de la cellule terroriste soit placé en quarantaine en attendant l’analyse afin de déterminer s’il était infecté par le coronavirus.

En Tunisie, quelque 780 personnes ont été infectées par le virus, dont 35 sont décédées. Dans le monde, près de 2,2 millions de personnes ont contracté la maladie, dont près de 150 000 sont décédées, selon Worldometer.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici