Covid-19 : La compagnie Emirates offre des vaccins à son personnel

La compagnie aérienne de Dubaï Emirates a commencé lundi à offrir aux employés des vaccinations contre la maladie COVID-19, la priorité étant donnée au personnel de cabine, aux pilotes et aux autres membres du personnel opérationnel, rapporte Reuters.

La direction du transporteur public affirme que l’inoculation mondiale est essentielle à toute reprise de l’industrie du voyage, ce qui, selon eux, pourrait se produire cette année si les vaccins sont déployés à grande échelle.

La société mère Emirates Group a déclaré que des vaccins étaient proposés à l’ensemble de son personnel aux Émirats arabes unis.

Le groupe, qui comprend également la société de services aéroportuaires Dnata, emploie environ 80 000 personnes dans le monde, comme l’expose Middle East Monitor.

Il a déclaré qu’il offrait le vaccin Pfizer-BioNTech et un autre développé par le China National Pharmaceutical Group (Sinopharm), qui sont déjà disponibles au public aux EAU, certains groupes étant priorisés.

Emirates Airlines n’a pas de marché intérieur qui pourrait se protéger contre les fermetures de frontières internationales, qui ont décimé l’industrie mondiale du voyage.

Les responsables des EAU encouragent le public à se faire vacciner contre de nouvelles infections qui atteignent plus de 3000 par jour ce mois-ci pour la première fois. L’État du Golfe vise à vacciner plus de 50% de sa population d’environ 9 millions d’habitants au premier trimestre.

La plupart des restrictions relatives aux coronavirus ont été levées à Dubaï, qui a connu un afflux de visiteurs étrangers pendant sa haute saison touristique, tandis que les gouvernements imposent ailleurs de nouveaux confinements.

Le 13 janvier, le président d’Emirates, Tim Clark, a déclaré à Reuters qu’il était convaincu que toute la flotte de 275 gros porteurs de la compagnie aérienne serait utilisée d’ici la fin de l’année malgré l’augmentation du nombre de cas dans le monde. A savoir que l’industrie du voyage a été parmi les plus touchées par la crise du coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici