Le Maroc ferme toutes les écoles avec plus d'un cas de COVID-19 détecté

Le ministère marocain de l’Education a annoncé mardi un protocole détaillé pour gérer les cas de COVID-19 dans les écoles.

Dans une circulaire distribuée à l’ensemble du personnel administratif des écoles et des directions régionales, le ministère a présenté le protocole à travers plusieurs schémas.

Dès qu’un cas positif de COVID-19 est confirmé à l’intérieur des écoles, le personnel administratif doit informer les autorités administratives et sanitaires locales, ainsi que la direction régionale de l’éducation.

Un comité spécial composé d’autorités administratives, sanitaires et éducatives se rendra ensuite dans l’école pour vérifier si l’établissement respecte les règles de sécurité. Le comité comprend également un représentant du ministère du Travail, si l’école concernée est une institution privée.

Après l’inspection, le comité émettra un rapport sur la situation de l’école et son respect du protocole de sécurité.

Si le rapport est négatif, l’école fermera immédiatement pendant 14 jours et les étudiants se tourneront vers l’enseignement à distance.

Si le rapport détermine que l’école respecte les règles de sécurité, le protocole à suivre dépend du fait que le cas positif de COVID-19 est un élève, un enseignant ou un membre du personnel administratif.

Protocole étudiant

Le protocole à suivre lorsqu’un élève est testé positif au COVID-19 comprend trois étapes principales, en plus de la désinfection de toute l’école.

Tout d’abord, l’étudiant doit suivre un traitement à domicile ou à l’hôpital, selon son état de santé. Une fois leur rétablissement confirmé par de nouveaux tests COVID-19, l’étudiant a le droit de retourner à l’école.

La deuxième étape consiste à fermer la classe de l’élève et à effectuer des tests COVID-19 sur tous ses camarades de classe. Si aucun autre camarade de classe n’est testé positif, les étudiants doivent se mettre en quarantaine à la maison et suivre des cours à distance pendant 14 jours. Cependant, si un autre camarade de classe a contracté le virus, la classe sera fermée pendant deux semaines.

La troisième étape consiste à effectuer des tests sur d’autres étudiants de différentes classes qui ont pris contact avec le cas COVID-19. Si des élèves sont testés positifs, l’école entière sera fermée pendant 14 jours. Sinon, les cours continueront normalement.

Le protocole de traitement des cas de COVID-19 chez les élèves prend également en compte deux situations particulières: lorsque l’élève dont le test est positif vit dans un dortoir scolaire et lorsqu’il utilise les bus scolaires.

Si le patient vit dans un dortoir, tous les étudiants résidant dans l’établissement entreront dans une période de quarantaine de 14 jours et subiront des tests COVID-19. Si un élève est positif, toute l’école sera fermée pendant 14 jours. Sinon, les étudiants peuvent reprendre leurs études normalement après la période de quarantaine.

Les mêmes mesures s’appliquent aux étudiants qui utilisent le même autobus scolaire que le patient COVID-19. Si l’un d’entre eux est infecté, l’école entière doit fermer ses portes pendant deux semaines. Sinon, les étudiants reprendront normalement leurs études après une période de quarantaine de 14 jours.

Protocole du personnel

Les écoles doivent suivre des protocoles relativement similaires lorsque les membres du personnel pédagogique ou administratif sont testés positifs au COVID-19. Les patients doivent suivre immédiatement un traitement à domicile ou à l’hôpital et ne peuvent reprendre leur travail qu’après des tests négatifs confirmant leur guérison.

Lorsqu’un enseignant est testé positif au COVID-19, toutes les salles de classe où il enseigne fermeront immédiatement et leurs élèves subiront des tests médicaux. Si les tests ne confirment aucun cas de COVID-19 parmi les élèves, ils peuvent retourner à l’école et reprendre leurs études en personne après une période de quarantaine de 14 jours. Si au moins un cas de COVID-19 apparaît parmi les élèves, l’école entière sera fermée pendant deux semaines.

Les autorités sanitaires effectueront également des tests COVID-19 sur les enseignants et autres membres du personnel qui ont pris contact avec l’enseignant infecté. De même pour les étudiants, si un autre membre du personnel s’avère infecté, l’école entière fermera pendant 14 jours. Sinon, les cours continueront normalement.

Dans l’ensemble, le ministère de l’Éducation est prêt à fermer les écoles dès qu’elles enregistrent plus d’un cas de COVID-19. Le protocole vise à préserver la santé et la sécurité des élèves et à empêcher les écoles de se transformer en hotspots COVID-19.

Dans la circulaire de mardi, le ministère a appelé les directeurs d’écoles à respecter strictement le protocole et a averti que tout non-respect des directives pourrait entraîner des sanctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici