Indonésie Cheikh Ali Jaber poignardé en pleine cérémonie de remise de diplômes de mémorisation du Coran - VIDEO (1)

Un célèbre érudit musulman en Indonésie, Cheikh Ali Jaber, a été poignardé avec un couteau par quelqu’un lors de la cérémonie de remise des diplômes pour la mémorisation du Noble Coran à Bandar Lampung city.

 

Le suspect a été appréhendé par les participants et a été remis aux autorités.

Le cheikh Ali croit que c’était une attaque délibérée et ciblée. Ces dernières années, il y a eu de fréquentes attaques contre des érudits musulmans en Indonésie.

Un érudit Cheikh Ali Jaber a été victime d’un coup de couteau alors qu’il donnait une conférence à Bandar Lampung, dimanche (13/9). Par le biais de son compte YouTube, le religieux né en Arabie saoudite, a donné une explication sur l’incident au couteau.

 

«Alhamdulillah, innalillahi. La nouvelle expérience de Subhanallah pour juste les 12 années habituelles en Indonésie invite la communauté à jouir de la foi, maintenir l’unité, maintenir l’unité, la paix. Il s’avère que mon sort est à Bandar Lampung lorsque l’événement d’Allah SWT est destiné à faire venir les gens et qu’Allah me sauve du meurtre », a déclaré le Cheikh.

Lors de la remise de ses éclaircissements, Cheikh Ali Jaber a été vu dans une chambre d’hôpital. Il portait un T-shirt blanc et sur sa main droite sa chemise était couverte de sang.

«Je peux le sauver parce qu’Allah m’a ordonné de lever les mains devant le cou et la poitrine. Et le coup est assez dur, fort et assez profond. Jusqu’à ce que la moitié du couteau s’enfonce suffisamment », a déclaré le cheikh Ali Jaber.

En fait, c’était si dur que le couteau s’est cassé. Et le cheikh Ali Jaber lui-même a retiré le couteau cassé de son corps.

«Jusqu’à ce que le couteau se brise. J’ai enlevé le couteau moi-même, qui était cassé à l’intérieur. Je l’ai enlevé », a déclaré le cheikh Ali Jaber.

Cheikh Ali Jaber a dit que c’était une leçon pour lui. Et il espère que l’Indonésie sera toujours pacifique.

«Alhamdulillah, Alhamdulillah Innalillahi wa inna ilaihi raji’un. C’est une leçon pour moi. J’espère que l’Indonésie maintient toujours la sécurité et que nous sommes unis dans la lutte pour le Coran dans notre pays bien-aimé », a déclaré Cheikh Ali Jaber.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici