« S’est-il pissé dessus ? » Julien Odoul accusé de s’être moqué du suicide d’un agriculteur - VIDEO

Accusé de s’être moqué du suicide d’un paysan, Julien Odoul, chef de file du RN aux élections régionales veut porter plainte contre Libération. Mais le quotidien a publié l’enregistrement.

 

C’est peu dire que l’enregistrement est compromettant pour le chef de file du Rassemblement national (RN) aux élections régionales de Bourgogne Franche-Comté (20 et 27 juin). Vendredi Libération a sorti une séquence audio plutôt dérangeante. Le quotidien parisien a eu accès à une réunion interne du groupe FN au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Elle remonterait à 2019 et on y entend plusieurs intervenants dont Julien Odoul et Julien Guibert s’exprimer sur la problématique du suicide des agriculteurs, indique La Voix du Jura.

« Est-ce que la corde est française ? »

Au milieu de l’enregistrement, entre quelques rires, le candidat du Rassemblement national souligne au sujet des pendaisons dans les granges : « Est-ce que la corde est française ? ». Auparavant, Jacques Ricciardetti, membre de la formation de Julien Odoul, référent RN aux élections départementales dans le Doubs, lance : « Un loup de l’agriculteur qui se pend au faitage de son hangar… a t-il laissé une trace ? S’est-il pissé dessus ? »

Parmi les adversaires politiques de Julien Odoul, la condamnation est unanime.

Plainte de Julien Odoul

« La manipulation est avérée ! Après le montage de Libération, j’ai demandé à mon avocat de déposer une plainte en diffamation contre le directeur de la publication, contre (le journaliste) Tristan Berteloot et une plainte pénale contre ceux qui m’auraient enregistré à mon insu », assure M. Odoul sur sa page Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici