Les plaintes de musulmanes agressées en pleine rue se multiplient sur les réseaux sociaux

A l’heure où le climat devrait être au deuil, à l’unité et à la consolation nationale, des esprits malintentionnés tentent de semer la discorde dans notre patrie. Cette patrie française belle de couleurs, d’intelligences multiples et de mélange de cultures qui font sa richesse et son rayonnement.

La stigmatisation médiatique visant la communauté musulmane à la suite du discours sur « le séparatisme » du président de la République suivi de l’assassinat barbare du professeur Samuel Paty, aura eu l’effet escompté par les extrémistes aux coeurs vils : attiser la haine entre les communautés françaises.

Faute d’obtenir un quelconque crédit par la sphère médiatique hexagonale, nombre de femmes musulmanes agressées en raison de leur appartenance religieuse témoignent de leur douleur sur les réseaux sociaux.

« Un homme a tenté d’arracher mon voile »

Hier matin aux alentours de 8h30, une femme musulmane affirme qu’un homme aurait tenté de lui arracher son voile alors qu’elle montait dans son véhicule garé à Grand Quevilly à proximité du Bourg.

 

« Sales voilées »

Une autre femme voilée aurait été agressée verbalement dans le RER A alors qu’elle souhaitait simplement s’assoir, des usagers lui ont alors rétorqué « les sales voilées » n’ont pas le droit de s’asseoir.

“Je me sens plus en sécurité en France. Je pense à déménager et à partir”

Hanane une des victimes de l’agression au couteau du Champ-de-Mars qui a valu l’hospitalisation de sa soeur Kenza âgée de 18 ans et de sa soeur Amal, songe à quitter son pays, la France.

Les messages de soutien affluent

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici