Belgacem Haba, un Algérien sur la liste des 100 inventeurs les plus productifs des États-Unis

Un chercheur algérien, le Docteur Belgacem Haba, a obtenu récemment son 500e brevet d’invention aux Etats-Unis d’Amérique dans le domaine des technologies intelligentes.

Le brevet a été obtenu auprès de Xperi Corporation, une société basée en Californie et qui octroie des licences de technologie et de propriété intellectuelle. Avec plus de 1 000 brevets d’invention et d’applications d’invention, Belgacem Haba est reconnu comme l’un des plus grands inventeurs au monde grâce à ses contributions majeures à la communauté mondiale des technologies innovatrices.

Les dernières inventions du scientifique algérien ont porté sur le développement de semi-conducteurs 3D et les technologies d’intégration pour les appareils mobiles, l’informatique, les bases de données et les applications dans les domaines des sciences, des industries et de l’automobile. Le docteur Belgacem Haba a fait toutes ses études en Algérie jusqu’à l’obtention de son diplôme de graduation (licence en physique) à l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediene.

Après avoir obtenu son diplôme supérieur en électronique à l’université Houari-Boumediene de Bab Ezzouar, le professeur Belgacem Haba rejoint les Etats-Unis d’Amérique pour y poursuivre ses études. Il décroche deux magistères en physique et un doctorat en énergie solaire avant d’être recruté chez IBM où il ne reste pas longtemps et rentre en Algérie au début des années 1990 pour enseigner quelques mois à l’université Mohamed-Khider de Biskra.

La situation générale du pays n’étant pas propice au travail, il est contacté par le japonais NEC qui lui fait des propositions intéressantes et chez qui il reste pendant six ans au Japon.

Ses caméras miniatures pour téléphones portables le font vite remarquer, en plus de son rôle dans le développement du hardware de la Playstation de Sony. Il retourne aux USA pour travailler au sein de la compagnie Rambus et participe à la mise au point des Playstation 2 et 3 (partie Hardware). Il intègre enfin le géant Google en tant que senior staff et ses travaux portent actuellement sur des puces pour des applications 3D. Il a aussi créé sa propre entreprise dénommé High Speed Interconnect, spécialisée dans la microélectronique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici