Bien que démenti par la préfecture de Paris et par la LDJ, les images elles, étaient bien explicites sur la présence effective de plusieurs militants de la Ligue de défense juive à la manifestation de « Tel-Aviv-sur-Seine ». Il ne s’agissait pas de simples badauds venus assister à l’événement, mais bien d’une milice chargée de contrôler les entrées des participants en totale concertation avec les policiers présents.

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]

Une journaliste des Inrocks présente sur les lieux le jour de la manifestation a rencontré Jean-Claude Nataf, un des fondateurs du mouvement LDJ. Interrogé par Les Inrocks, il a déclaré « Il y a des services de sécurité extérieurs pour les grands rassemblements, c’est normal. On aide, pour que tout se passe bien », confirmant le rôle actif de l’organisation lors de l’événement.

La polémique qui enfle au fur et à mesure que les jours passent n’est pas prête de s’estomper. Esther Benbassa, sénatrice EELV du Val-de-Marne a interpellé, vendredi, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, sur la présence d’une milice ultranationaliste à l’occasion d’une festivité publique organisée par la ville de Paris.

La parlementaire s’étonne d’une telle présence alors que les violences revendiquées par la LDJ, lors de la manifestation pro-Gaza en juillet 2014 contre des manifestants pro-palestiniens, sont encore vivaces. Il avait été question de dissoudre la LDJ. Jean-Jacques Candelier, député PCF, avait été jusqu’à demander la dissolution de la Ligue de défense juive (LDJ) qu’il qualifie « d’organisation criminelle fasciste ».

Même les autorités par le biais d’une «source policière haut placée» avait déclarées « Nous menons l’analyse la plus fine possible pour être certains que c’est faisable », rapporte Libération.

Un an plus tard, non seulement l’organisation est loin d’être dissoute, mais semble avoir pris du galon, travaillant de concert avec les forces de l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici