Russie : Le premier vaccin contre le Coronavirus

Le vice-ministre russe de la Défense, Rouslan Tsalikov, vient d’annoncer que le tout premier vaccin contre le Coronavirus est prêt. Il fait suite à des semaines de recherches et d’essais de la part des scientifiques russes.

En effet, ce tout premier vaccin contre le coronavirus a été mis au point par des virologues militaires russes, en partenariat avec le Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa.

Une bonne nouvelle pour le gouvernement russe qui se félicite de cette prouesse médicale et scientifique. Le vice-ministre Rouslan Tsalikov a déclaré, dans une interview pour le journal Argoumenty i Fakty :

 «Nos spécialistes et les chercheurs du Centre Gamaleïa ont tiré les conclusions définitives des résultats des essais. Au moment de quitter l’hôpital, tous nos volontaires sans exception ayant constitué une immunité contre le coronavirus se portaient bien.»

Et d’ajouter au sujet du vaccin contre le coronavirus :

«Ainsi, le premier vaccin russe contre l’infection au coronavirus est prêt.»

Par ailleurs, Rouslan Tsalikov en a profité pour ajouter que les Forces armées russes avaient en leur possession un large potentiel scientifique et clinique. Ce qui leur a permis d’élaborer un tel vaccin avant tout le monde. Il a également précisé que ce n’est pas la première fois que les scientifiques russes mettent au point un vaccin pour une maladie grave. En effet, ils avaient par le passé participé à la mise au point d’un vaccin contre Ebola.

Un vaccin contre le Coronavirus sans effets secondaires

Peu avant cette déclaration officielle, Elena Smoliartchouk, directrice du centre d’étude clinique des médicaments de l’université Setchenov, avait déjà pris la parole. Elle avait expliqué que tous les volontaires ayant participé aux tests du vaccin contre le Coronavirus avaient développé une immunité.

Enfin, un communiqué publié par la Défense russe a précisé :

 «Aucun effet secondaire, complication ou réaction indésirable, aucune plainte relative à la santé de la part des volontaires n’a été constatée au moment de leur sortie.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici