alNas c'est plus de 35794 membres et 782 établissements

En cliquant sur Inscription, vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation et acceptez de recevoir des informations de la part de alNas

inscr hbk

Actualités du moment

Respect, Confidentialité, Religion, Sécurité et Partage

Posté le : 26 septembre 2017

(|attribut_html)

[Choc] Propagande et mensonges des médias au sujet des Rohingyas accusés d’être des “terroristes”

Le calvaire du peuple Rohingya a plongé le monde des médias dans la confusion la plus totale. En effet, vu le contexte la presse semble difficilement admettre que la minorité musulmane puisse être une victime. Pourtant les nombreux témoignages, vidéos et photos des atrocités commises par le régime birman n’ont pas réussi à convaincre les médias. Alors la presse française et l’AFP organe officiel de propagande, ont recours à la bonne vieille méthode de désinformation à laquelle ils nous ont malheureusement que trop habitués. Les centaines de morts, les viols, les incendies criminels, les tortures et les centaines de milliers de réfugiés ne suffisent pas à faire des Rohingyas des victimes. Nous le savons, les investigations ne sont pas vraiment le fort des médias occidentaux qui se contentent en général de reprendre texto les dépêches servies par l’AFP, organe de presse censé collecter, vérifier et recouper les informations. Lorsque la dépêche AFP est tombée dimanche, tous les médias se sont rués pour la diffuser telle quelle sans même chercher à en vérifier l’authenticité. L’AFP elle-même a simplement recopié un communiqué publié sur la page Facebook d’un responsable de l’armée Birmane où il est question de la découverte d’une fosse commune dans laquelle 28 corps hindous ont été retrouvés entassés les uns sur les autres. Selon ce responsable birman, les Rohingyas seraient à l’origine de ces meurtres, une nouvelle relayée aussitôt par l’AFP puis par les agences de presse alors qu’aucune preuve ne vient étayer ces accusations. En une seule fausse information, les Rohingyas sont passés de victime à terroristes. Pourtant un petit coup d’œil sur le passé aurait suffit à démontrer que la désinformation est l’une des armes privilégiée du régime birman comme pour toutes les dictatures. Les Rohingyas sont régulièrement accusés par la Birmanie de fomenter des actes terroristes et de bouter le feu à leurs propres maisons. Les grands médias sont passés maîtres en matière d’informations partiales et de désinformation généralisée. Ils nous imposent la propagande officielle, celle qui a pour but de nous endormir et de nous empêcher de penser et de réfléchir.

Restaurants

Spécialités : Africain

Afrik’n’fusion

Spécialités : Grill

Alambra

Spécialités : Francais, Grill, Italien, Poisson

L’Argile

Spécialités : Thai

Le wok saint germain

Spécialités : Francais

Les enfants terribles

Spécialités : Japonais

O kyoto

Spécialités : Francais, Mexicain

Le Baïli

Rappels