alNas c'est plus de 35820 membres et 782 établissements

En cliquant sur Inscription, vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation et acceptez de recevoir des informations de la part de alNas

inscr hbk

Actualités du moment

Respect, Confidentialité, Religion, Sécurité et Partage

Posté le : 13 décembre 2017

(|attribut_html)

Pour Erdogan, l’Etat sioniste est « un Etat terroriste, oui, terroriste ! »

Fidèle à ses principes et à son franc-parler, le président turc Recep Tayyip Erdogan a promptement réagi à la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’état sioniste. «  La Palestine est une victime innocente (…) Quant à Israël, c’est un Etat terroriste, oui, terroriste ! », a-t-il clamé il y a quelques jours tout en ajoutant qu’il «  lutterait par tous les moyens  », contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’entité sioniste. «  Nous n’abandonnerons pas Jérusalem à la merci d’un Etat qui tue des enfants  », a-t-il dit faisant référence aux centaines d’enfants Palestiniens tués par le régime sioniste. Une attaque à laquelle le premier ministre israélien en visite à Paris n’est pas resté insensible. Et c’est sans vergogne et en faisant abstraction de la barbarie à laquelle se livre tous les jours son pays envers les civils Palestiniens, qu’il a accusé le président turc de bombarder les Kurdes et d’aider les «  terroristes  ». «  Je n’ai pas de leçons de moralité à recevoir d’un dirigeant qui bombarde des villages kurdes en Turquie, qui emprisonne des journalistes, aide l’Iran à contourner les sanctions internationales et aide des terroristes, notamment à Gaza  », a déclaré sans honte le criminel de guerre Netanyahou oubliant la bonne dizaine de journalistes assassinés par son armée. En matière de terrorisme, l’entité sioniste est bien placé pour en parler, 35 enfants Palestiniens ont été exécutés durant l’année 2016. Des enfants tués sur le chemin de l’école, en rentrant d’une baignade ou simplement dans leur lit. Et comme le fait remarquer Defense for Children International – Palestine (DCIP) «  il est extrêmement rare que l’on réclame des comptes aux forces israéliennes quand elles abattent des enfants palestiniens. Depuis 2014, un seul incident a donné suite à une condamnation.  » Selon le directeur du programme des plaintes du groupe, Ayed Abu Eqtaish, : «  Le recours à la violence dans l’intention de tuer est devenu habituel, de la part des forces israéliennes, même dans des situations où rien ne le justifie, et cela se fait impunément, faisant courir de plus en plus de risques aux enfants . » Pourtant le boucher de Gaza hausse le ton face à une vérité qu’il ne peut assumer, plus habitué à la complaisance des dirigeants musulmans, Netenyahou est abonné aux déclarations assassines du président turc. Au lendemain des attentats contre Charlie Hebdo en 2015, Recep Tayyip Erdogan avait jugé malsaine et hypocrite la présence du criminel Netenyaou à la marche contre le terrorisme à Paris. Un comble pour celui qui a «  surpassé Hitler en matière de barbarie  » comme l’a déclaré le président turc. L’entité sioniste a fait du terrorisme une spécialité dans laquelle il excelle, quoi de plus naturel pour le régime fasciste sioniste que de voir succéder à sa tête une ribambelle de dirigeants criminels qui se surpassent dans l’horreur et la barbarie.

Restaurants

Spécialités : Africain

Afrik’n’fusion

Spécialités : Grill

Alambra

Spécialités : Francais, Grill, Italien, Poisson

L’Argile

Spécialités : Thai

Le wok saint germain

Spécialités : Francais

Les enfants terribles

Spécialités : Japonais

O kyoto

Spécialités : Francais, Mexicain

Le Baïli

Rappels