alNas c'est plus de 35752 membres et 784 établissements

En cliquant sur Inscription, vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation et acceptez de recevoir des informations de la part de alNas

inscr hbk

Actualités du moment

Respect, Confidentialité, Religion, Sécurité et Partage

Posté le : 28 juin 2017

(|attribut_html)

Un manteau ayant prétendument appartenu au Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) exposé à Istanbul

Un manteau qui aurait appartenu au Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) est exposé dans la mosquée éponyme, dans le district conservateur de Fatih à Istanbul en Turquie. Le « Hirka-i Serif » (« Manteau Noble ») tissé de lin, de coton et de soie est gardé depuis des siècles et fait l’objet de la curiosité de musulmans venus du monde entier pour l’admirer. Des centaines de milliers de croyants arrivent chaque année en Turquie durant le mois sacré de Ramadan où le vêtement est exposé, attirés par ce précieux vêtement. «  Qu’est-ce qui peut être plus précieux que cela dans cette vie ?  », interroge un autre homme. «  Je l’ai vu avant de mourir  », dit-il satisfait. «  Je viens ici chaque année et à chaque fois, j’éprouve la même émotion  », renchérit une dame âgée de 76 ans. Le Hirka-i Serif serait conservé à Istanbul depuis le XVIIe siècle sous le joug de l’Empire ottoman. Selon l’histoire, la relique aurait voyagé pendant plus de 1.000 ans, de l’Arabie saoudite à la Turquie, en passant par le Yémen. La tradition veut que le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) aurait remis à titre de cadeau, son manteau à Uwais Al-Qarni au 7e siècle. Ce dernier était en route vers Médine pour y rencontrer le Prophète, lorsqu’il fût contraint de rebrousser chemin en apprenant que sa mère était malade. La rencontre n’aura finalement jamais lieu et le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) aurait alors confié son vêtement à ses compagnons pour qu’ils le donnent à Al-Qarni. Rappelons que l’Islam interdit d’associer ou d’invoquer un autre à côté d’Allah (soubhanou wa ta’ala). Le Shirk consiste à donner un associé à Allah dans l’adoration de Sa divinité et dans son attribut de Maître, Créateur du monde. Vénéré un objet, dusse-t-il avoir été porté par le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) est une manière de détourner son adoration au profit d’un autre qu’Allah (‘aza oua jal). Selon le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) : «  Le Shirk dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d’une fourmi noire sur une pierre noire dans une nuit sombre  ». (Hadith rapporté par Abu Bakr). Ne cédons pas à la tentation en reportant notre attention vers des choses proscrites par l’Islam. Le Shirk se glisse insidieusement dans notre quotidien sans que l’on puisse en avoir conscience, dans l’intention, la volonté ou l’obéissance à quelqu’un d’autre que notre Seigneur, car «  En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : “Si tu donnes des associés à Allah, ton oeuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants” . » (Sourate Az-Zumar - verset 65). Alors : «  Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun à son Seigneur . » (Sourate Al-Kahf ; verset 110).

Restaurants

Spécialités : Africain

Afrik’n’fusion

Spécialités : Grill

Alambra

Spécialités : Francais, Grill, Italien, Poisson

L’Argile

Spécialités : Thai

Le wok saint germain

Spécialités : Francais

Les enfants terribles

Spécialités : Japonais

O kyoto

Spécialités : Francais, Mexicain

Le Baïli

Rappels