«Les noirs et arabes ne sont pas en sécurité en France»: Mila répond à Assa Traoré

Alors qu’Assa Traoré a profité d’une interview pour affirmer que «les hommes noirs et arabes ne sont pas en sécurité» en France, la lycéenne Mila lui a répondu sur les réseaux sociaux. «Les jeunes filles blanches non plus», a réagi l’adolescente, rajoutant, entre parenthèse, «(je sais de quoi je parle)».

L’adolescente Mila, dont les propos sur l’islam en janvier 2020 ont entraîné une forte polémique, a commenté les propos tenus par la sœur d’Adama Traoré, Assa, dans un entretien à Jeune Afrique où elle affirme entre autres que «les Noirs et les Arabes ne sont pas en sécurité» en France.

«Les jeunes filles blanches non plus (je sais de quoi je parle)», a répondu Mila sur son compte Twitter.

 

Dans l’interview en question, la chef de file du collectif La Vérité pour Adama condamne de nouveau les violences policières ciblant, selon elle, d’abord les personnes «issues de l’immigration ou des communautés». La jeune femme y fustige la «machine de guerre» que sont l’État français, la police et le système judiciaire qui l’ont poussée à devenir «une soldate engagée en faveur de la vérité et de la justice», précise Sputnik.

Affirmant que la France vit encore les conséquences de l’esclavagisme et du colonialisme, Assa Traoré estime que le pays «doit reconnaître le crime contre l’humanité qu’ont subi nos parents et nos aïeux».

Suite à la réaction de la jeune Mila, les réseaux sociaux n’ont pas manqué de s’embraser de nouveau, entre ceux estimant que son message est une réponse juste aux propos d’Assa Traoré et d’autres dénonçant une nouvelle provocation de la lycéenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici