Maroc - des groupes de médecins appellent le gouvernement à faire vacciner les étudiants pour la rentrée scolaire

Les associations ont proposé une liste de mesures que les parents, les enfants, les étudiants et les écoles devraient respecter pour éviter la propagation du COVID-19 dans les salles de classe.

Trois associations médicales marocaines ont adressé une lettre au ministère marocain de l’Education pour souligner l’importance des vaccins antigrippaux pour les étudiants qui choisissent une éducation en présentiel au cours de la prochaine année scolaire.

Préoccupées par la propagation du COVID-19 parmi les étudiants, les associations ont adressé une lettre au ministre de l’Éducation Saaid Amzazi avec des propositions pour assurer la santé et la sécurité des enfants.

La liste des associations qui ont envoyé la lettre au ministre comprend la Société marocaine de pédiatrie, la Société marocaine de pédopsychiatrie et des professions associées, la Société marocaine des sciences médicales.

Les associations sont membres du National Child Health Watch Committee.

La lettre a averti que les étudiants qui poursuivent une éducation en présentiel au Maroc devraient respecter les «vaccins habituels», y compris les vaccins contre la grippe.

Les parents devraient également prendre la température de leurs enfants avant d’aller à l’école.

«Tout signe clinique doit conduire à une consultation médicale», préviennent les associations.

La déclaration citée par les médias d’État marocain a également averti que les enfants qui ont des problèmes de santé ne devraient retourner à l’école qu’avec l’autorisation écrite de leur pédiatre.

Les organisations ont également appelé à des décalages des heures d’entrée à l’école, échelonnés en fonction de la classe. La mesure vise à réduire les contacts entre les parents, qui doivent respecter la distance sociale et porter des masques.

Le communiqué a également exhorté les écoles à désinfecter les moyens de transport scolaire. Les véhicules transportant les étudiants ne devraient remplir qu’à 50% de leur capacité pour éviter la surpopulation.

Les associations ont également appelé les écoles à échelonner les pauses pour éviter les rassemblements entre élèves dans les terrains de jeux.

Les écoles devraient également ventiler toutes les salles de classe une heure avant l’entrée des élèves. Ils doivent stériliser les planchers, les tables et le matériel de classe avant chaque rentrée.

Les établissements devraient également mettre des solutions hydro-alcooliques à la disposition des enseignants et des étudiants, ont souligné les organisations.

La déclaration a exhorté le port de masques faciaux pour tous les étudiants et le personnel. Le Maroc a récemment annoncé que les masques faciaux seront obligatoires pour les élèves de la cinquième année et plus.

Les associations ont également appelé les enseignants à sensibiliser à la pandémie avec un «langage approprié», en tenant compte de l’âge des enfants.

«Toutes les situations résultant d’une contamination par le COVID-19 doivent être répertoriées et communiquées aux autorités sanitaires… pour une réponse immédiate», ont-ils souligné.

La déclaration appelant à la vaccination antigrippale et à d’autres mesures intervient après que le Maroc a annoncé la décision d’adopter l’enseignement à distance pour l’année scolaire 2020-2021 pour les élèves du primaire, du collège et du lycée.

Les parents au Maroc qui souhaitent envoyer leurs enfants à l’école pour une éducation en personne peuvent cependant signer un formulaire pour annoncer leur choix.

Certains parents marocains et ONG ont appelé le ministère de l’Éducation à reporter l’entrée à l’école.

Le ministère a cependant rejeté les demandes, affirmant qu’une telle mesure aurait un impact négatif sur les étudiants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici