L’Etat colonial ne souhaite pas seulement s’approprier les terres ou les habitations palestiniennes, il tient également à priver les Palestiniens de leurs lieux de culte.
En effet, les Israéliens souhaitent interdire l’Adhan en Palestine occupée, une décision inadmissible digne des plus grandes dictatures.

Si au départ les médias parlaient de diminution du son émis au moment de l’appel à la prière, l’assemblée parlementaire israélienne change de direction et avance à grand pas vers l’adoption d’une loi interdisant l’Adhan (appel à la prière) pour les musulmans palestiniens.
Le Comité ministériel israélien de la législation avait déjà approuvé un amendement au projet de loi interdisant l’Adhan, qui vise à imposer des limites à l’appel musulman à la prière au sein de la Ligne Verte et à Jérusalem occupée, ouvrant la voie au vote de la Knesset.

Le projet de loi a été modifié pour empêcher l’utilisation de haut-parleurs par les mosquées entre 23 heures et 7 heures du matin, après que le ministre israélien de la Santé Yaakov Litzman ait porté plainte contre le projet de loi en Novembre par crainte qu’il affecte également l’utilisation de sirènes pour l’appel hebdomadaire juif du Shabbat.
Les infractions à l’interdiction imposées aux haut-parleurs pendant ces heures se verront infliger une amende de 10 000 shekels (2 655 $).

Malheureusement, suite à cette décision injuste et islamophobe, la communauté internationale ne s’est pas exprimée pour le moment.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.

[Choc] L'Etat sioniste va interdire l'Adhan dans les territoires palestiniens occupés !
► 1.000.000 de J'aime pour la Palestine ◄

Publié par 1.000.000 de J'aime pour la Palestine sur samedi 11 mars 2017

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici