L'Iran construit un faux porte-avion américain et simule une attaque

 

 

Au large de sa côte du Golfe, l’Iran vient de construire un faux porte-avions américain afin de l’utiliser comme cible lors d’exercices militaires. En effet, la maquette ressemble à l’identique à l’un des porte-avions Nimitz. Ceux déployés par la marine américaine à travers le détroit d’Ormuz et dans le golfe Persique.

Cependant, la version iranienne est sensiblement plus petite que la version originale. Car le faux porte-avions mesure environ 200 mètres de long et 50 mètres de large. Tandis qu’un porte-avions de classe Nimitz mesure plus de 300 mètres de long et 75 mètres de large.

Ce sont des photos satellite prises par Maxar Technologies qui viennent de révéler l’existence de ce faux porte-avions. Ce dernier flotte dans le port sud de Bandar Abbas. D’ailleurs, son apparence suggère que le Corps des gardiens de la Révolution Islamique (CGRI) se prépare à répéter un naufrage simulé qu’il a effectué en février 2015.

En effet, la réplique ressemble à celle utilisée lors d’un exercice militaire appelé « Great Prophet 9 ». Des vedettes rapides tiraient alors des mitrailleuses et des roquettes et envahissaient le faux porteur qui était en fait une barge flottante. Des missiles sol-mer avaient ensuite détruit la réplique.

Un faux porte-avions suite à un entraînement de 2015

Lors de cet entraînement de 2015, l’ancien chef de la marine des CGR, l’Amiral Ali Fadavi avait expliqué :

« Les porte-avions américains sont de grands dépôts de munitions abritant de nombreux missiles, roquettes, torpilles et tout le reste. »

Le Dr Theodore Karasik de Gulf State Analytics à Washington a déclaré à Arab News:

«L’attaque de l’Iran contre le véritable groupement tactique des transporteurs entraînerait évidemment une escalade, dont toutes les parties de la région sont pleinement conscientes. Les jeux de guerre de l’exercice naval 2015 de l’IRGC ont fait de nombreuses victimes. »

Et d’ajouter :

« Cependant, ces scénarios ont montré que la capacité de guerre asymétrique de l’Iran était peu coûteuse et très efficace. La volonté de l’Iran de prendre le risque dans le contexte actuel est un problème majeur étant donné que les tensions sont élevées.»

Ainsi, ce nouveau faux porte-avions permettra à l’Iran de continuer de s’entraîner à attaquer des flottes américaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici